La campagne californienne… bienvenue à Boonville

Boonville est le premier arrêt notre pèlerinage californien.

Pèlerinage? Oui, bien sûr, les prêtes catholiques en mission avaient besoin de vin pour célébrer… ils amenèrent donc leurs pénates et leurs vignes avec eux! C’est leur rendre hommage de goûter les fruits de leur travail!

lacasserolechaude_Boonville_California-6

Plus au Nord, bien loin du faste, du luxe de Napa ou Sonoma, nous nous sommes aventurés à Boonville. Nous voulions visiter Anderson Valley pour être plus près de gens, des producteurs et peut être goûter à ce qu’est la vie des locals. 

lacasserolechaude_Boonville_California-7

Ma première impression à notre arrivée nocturne?

— Nous sommes à Valkenvania! —

Tout ceux qui ce souviennent de Nothing but trouble comprennent le sentiment!

lacasserolechaude_Boonville_California-1

La terreur s’estompe vite. Les gens du Boonville Hotel, le seul hôtel du village d’ailleurs, sont très gentils. Grand B&B ou petit hôtel, peut importe, c’est comme à la maison, les invités laissent la porte de leur chambre débardée et souvent ouverte, oui, oui! Petit lit, pas d’air conditionné… allons profiter de la cour et du feu de camp Zzzzzzz.

Attention aux pudiques, pas d’air conditionné équivaux à connaître la vie, tous les aspects de la vie, du couple voisin!

Au réveil, café et viennoiseries nous attendaient:

— Viennoiseries sans gluten? —
— Home made yogourt? —
— Yes please! —

lacasserolechaude_Boonville_California-9

En plus des vignobles et de la zone sans touriste, c’est les Gentles Giants de Hendy Woods qui nous intéressait. Vraiment impressionnants, ces redwoods vieux de plusieurs dizaines d’années, même de quelques centaines!

lacasserolechaude_Boonville_California-8

Après la visite je rêvais tellement d’un pique-nique! Le défi? Puisque Boonville n’est pas du tout touristique il n’y a aucun, AUCUN endroit où se procurer un pique-nique, pas d’épiceries, pas de dépanneurs, juste du vin!

Comment font les gens pour se nourrir? Ils ont un jardin et troc leurs surplus contre les surplus des voisins. La vraie manière de faire les choses, des produits frais de saison et des relations humaines! Uh, c’est à ce moment que nous avons «slaqué la poulie» et adopté le rythme de la vallée.

— Allons boire sous un arbre! —

lacasserolechaude_Boonville_California-2

De retour à l’hôtel, morts de faim, nous étions impatients de dégusté le menu du soir. L’hôtel nous offre chaque soir un menu unique directement puisé à même les jardins environnants. Le menu nous informe même que c’est Katie qui cultive la laitue. Merci Katie!

lacasserolechaude_Boonville_California-3

lacasserolechaude_Boonville_California-4

lacasserolechaude_Boonville_California-5

L’ambiance est magique, le calme, les gens chaleureux, le steak et le vin! Bien sûr le vin vient du vignoble d’à coté et est bon, vraiment bon. Comme quand un vin est bon point. Pas besoin de parler de tannins, de robe, de fruits, le vin est bon tout simplement. Le vignoble et la ville de Navarro sont situés plus au nord de Santa-Rosa et plus propice au pinot noir. Nous avons, avec plaisir, visité le vignoble avant de quitter la vallée… le vignoble de Navarro mérite un post bien à lui!

Coups de cœur: le rythme lent des gens et leurs passions de ce qui est bien fait
Coup de gueule: le manque d’air conditionné

Boonville Hotel

14050, route 128
Boonville CA 95415
États-Unis
1 (707) 895-2210

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s